Retour accueil général du site

L'AD PEP 91 Centres de vacances Médico-social Nous contacter Retour accueil général du site
La Solidarité Classes de découverte Scolarisation enfants malades Questionnaire
Les correspondants Accompagnement à la scolarité Liens Moteur de recherche

 

LE MEDICO-SOCIAL
L'IME ANDRE NOUAILLERetour accueil IME André Nouailles

L’intégration scolaire : un intérêt partagé…

Pour la troisième année consécutive des enfants de l’Institut Médico-Educatif André Nouaille vont à l’école à l’extérieur de l’établissement.

Entre les élèves accueillis,

Dans le groupe des plus grands, huit enfants accompagnés de leur institutrice vont 3 fois par semaine à l’école Jean Moulin de Massy. Cette démarche d’intégration collective trouve, depuis la dernière rentrée scolaire, son véritable essor et voit se réaliser les projets imaginés.

Class2.jpg (8251 octets)

En réalisant des activités scolaires communes et en déjeunant à la cantine comme les autres élèves, les enfants sont maintenant inscrits dans le quotidien de l’école.

Chez les plus jeunes, six enfants ont inauguré la nouvelle classe externée à l’école Paul Tailhand de Palaiseau. Dans un local aménagé par l’équipe Enseignante, avec le soutien de la municipalité, ils trouvent un cadre différent pour exercer et confirmer leurs talents d’élèves.

Pour les élèves inscrits dans ces deux classes, il s’agit surtout de mettre en œuvre  " leurs aptitudes à assimiler et à respecter les règles de vie sociale d’une collectivité scolaire et à tirer profit de la fréquentation d’enfants ordinaires, en situation ordinaire d’apprentissage… "

…et les élèves accueillants,

Dans les deux écoles partenaires, l’accueil des groupes d’enfants de l’Institut Médico-Educatif a été précédé d’une consultation des élèves par les enseignants. Cette démarche s’inscrit dans le projet d’École visant à placer l’éducation à la citoyenneté au centre des actions pédagogiques élargies.

En recherchant leur accord, les enseignants ont voulu mettre en avant la responsabilité des élèves quant à la décision qu’ils allaient prendre mais aussi en quoi elle allait les engager.

En découvrant la différence, celle de ces enfants handicapés mentaux, ils ont pu estimer leur capacité d’acceptation et leur capacité à " vivre avec ". Les élèves ont très vite fait le constat que finalement ils n’étaient pas si différents que cela ! Par des jeux communs dans la cour de récréation, des activités communes au restaurant scolaire, à la bibliothèque, pendant les temps scolaires ils ont pu conclure que l’on pouvait jouer et travailler ensemble. 

Mais aussi…

Pour les enseignants des classes ordinaires la présence d’un enfant handicapé produit : " des changements d’attitudes : d’une part, une prise de recul et une invitation à la réflexion pédagogique, une vigilance et une exigence professionnelle accrue;  d'autre part, des changements dans la perception des enfants et dans l’attitude pédagogique à l’égard de tous les élèves, en particulier de ceux qui ont le plus de difficultés… "¹

Par la loi, chaque enfant a le droit d’exercer son métier d’élève dans le lieu le plus signifiant : l’école. Quelle réussite pour l’intégration scolaire ? Dans les écoles partenaires de l’Institut Médico Educatif André Nouaille, elle est en marche. Pour preuve cette anecdote rapportée par une institutrice interpellée par un élève "ordinaire" pendant la récréation : " Madame le handicapé m’a traité ! ". Cet élève particulier reconnu par le plaignant comme différent n’a pour autant d’autres droits que les autres élèves. Il n’a pas le droit de traiter !  N’est ce pas là, la preuve de l’intégration en marche ? Reconnu, y compris dans sa différence, mais avec les mêmes droits et les mêmes devoirs ! 

Didier CHANGENET
Directeur de l’IME
¹
LANTIER "  Enfants handicapés à l’école : des instituteurs parlent de leurs pratiques " PARIS - L’HARMATAN, 1994

Clas.jpg (6616 octets)