Imprimer

L'historique :

Le Service d’Éducation Spécialisée et de Soins A Domicile pour les enfants et les adolescents atteints d’autisme en Essonne

Projection architecturale du futur SESSAD

  1984 : Première classe intégrée dans l’Essonne pour enfants atteints d’autisme dans une école de BURES sur Yvette. Arlette FAVÉ assure le soutien de la première enseignante, Mme Isabelle LE COZ.

·   1986 : Seconde classe, au collège Charles Péguy de PALAISEAU. En même temps qu’elle défend la scolarisation des enfants apparemment les plus éloignés de l’école, Arlette FAVÉ soutient la nécessité d’un suivi autre que scolaire.

·   1994 : Elle participe aux premières élaborations conduisant au projet de SESSAD pour les élèves des classes intégrées. Ce projet est confié à l’AD PEP 91 : l’IMPro « Roger LECHERBONNIER » de PALAISEAU en sera le support administratif.

·   Juillet 1998 : Le projet est accepté par le CROSS (Comité Régional d’Organisation Sanitaire et Sociale) Ile de France.

·   Juillet 2001 à Mai 2002 : Le Syndicat Intercommunal pour l’Enfance Inadaptée s’associe activement à ce projet en construisant le bâtiment.

Quelques semaines après le décès d’Arlette FAVÉ, Jean-François GEY propose à l’AD PEP 91 que le SESSAD pour enfants atteints d’autisme porte son nom. Il s’agit de rendre hommage à l’ensemble de son action pour la scolarisation des élèves dans la plus grande difficulté psychique : enfants atteints d’autisme, de psychose, de troubles graves de la personnalité ou de déficience intellectuelle. Il s’agit aussi de saluer la mémoire et surtout la personne d’Arlette FAVÉ. Puissions-nous nous inspirer de son écoute attentive et de sa générosité, de sa rigueur dans la réflexion, de son ouverture d’esprit dans le domaine intellectuel et humain, de son énergie communicative. 

Samedi 7 Décembre 2002, le nom d’Arlette FAVÉ est donné au SESSAD de CHILLY – MAZARIN au cours de son inauguration.