Le Centre Médico Psycho Pédagogique de Massy

Depuis 25 ans, plus de 275 000 séances de consultation et de traitement ont été dispensées. Près de 10 000 familles ont consulté, familles habitant Massy ou les communes environnantes et qui, à un moment de leur vie ont été inquiètes à propos d’un ou plusieurs de leurs enfants, qui ont eu envie de parler de ces préoccupations , de demander un avis.

Pourquoi vient-on consulter au C.M.P.P., pour quels motifs, en quelles circonstances ?

LA DEMANDE

L’évolution physique, intellectuelle et affective d’un enfant est souvent marquée d’aléas, d’inquiétudes qui peuvent s’exprimer à propos de l’alimentation, au travers du sommeil, des conduites motrices ou du langage. L’enfant peut ressentir des peurs passagères ou durables, des phobies. A l’occasion de sa scolarité, peuvent se manifester, désintérêt, désinvestissement, échec plus ou moins marqué en tel ou tel domaine ou même échec global.

Au sein des relations familiales, des conflits peuvent surgir, des événements douloureux comme les deuils, les accidents, les séparations sont susceptibles d’engendrer des souffrances psychiques.

Au niveau des adolescents, certains sont amenés à s’interroger sur le sens des relations familiales, sociales. Ils éprouvent quelques difficultés à remanier les rapports qui étaient du domaine de l’enfance pour s’engager sur la voie de la personnalité adulte exprimant parfois mal être, angoisse ou souffrance.

Parfois les difficultés sont plus importantes : retard de développement, trouble du comportement, pathologie plus ou moins grave de la personnalité . Ou encore enfants très carencés, mal traités, abusés. Ces cas représentent une part de plus en plus grande de notre consultation.

Il est un fait que le CMPP de Massy prend en compte des cas dont la pathologie est de plus en plus sévère et complexe. On trouve en effet dans nos consultations de plus en plus d’enfants qui présentent des troubles importants de la relation et de la communication, d’autres très carencés où la psycho-pathologie est très intriquée au social, d’autres enfin victimes de mauvais traitements ou d’abus sexuel.

ORIGINE DE LA DEMANDE

Les demandes nous sont adressées par l’intermédiaire d’un tiers: enseignants, médecins, travailleurs sociaux qui, après avoir décelé les premiers signes inquiétants, essaient d’amener les parents à nous consulter.

Cependant de plus en plus de familles viennent consulter de leur propre initiative. 

CONSULTATIONS SUR LES CONSEILS DE :

En nombre, la part des patients qui consultent de leur propre initiative, continue de progresser (16% en 1985, 31% en 1996). Il en est de même, pour ceux qui consultent, adressés par un médecin .

Cette étape préliminaire où intervient la première " motivation " représente un point capital dans le devenir de la demande.

L’INSCRIPTION

Lorsqu’il y a inscription, celle-ci ne peut-être demandée que par la famille ou l’intéressé lui-même qui prend rendez-vous en téléphonant, en écrivant ou en se présentant au C.M.P.P..

LE PREMIER ENTRETIEN

A l’issue du premier contact, un rendez-vous avec l’un des quatre médecins consultants va être proposé à la famille, à l’intéressé, par notre secrétariat.

Conformément aux dispositions de l’annexe XXXII, toutes les familles sont obligatoirement reçues par un Psychiatre ou un Pédo-psychiatre et toutes les thérapies sont pratiquées sous autorité médicale.

Cette première consultation, va permettre au médecin de faire une première appréciation clinique du cas qui lui est présenté. Parfois quelques entretiens suffiront à dénouer une situation difficile et aucune action de longue durée ne sera envisagée. Nous le répétons souvent mais on peut consulter au C.M.P.P. pour avoir seulement un avis, un conseil.

L’OBSERVATION ET LES BILANS

Pour d’autres cas, les plus nombreux, le médecin demandera des compléments auprès d’autres membres de l’équipe qui fonctionneront en quelque sorte en groupe d’observation. Interviendront alors, bilans psychologique, orthophonique ou psychomoteur suivant la nécessité et ceci afin d’affiner l’évaluation clinique.

Le médecin consultant pourra par la suite être amené à revoir l’enfant et sa famille tout au long du traitement, aussi souvent que l’évolution de l’enfant, la demande de la famille ou des thérapeutes en fera ressentir le besoin.

LA SYNTHESE

Ce travail de recherche et d’élucidation se prolongera au cours de la synthèse clinique où non seulement les personnes qui ont rencontré l’enfant et sa famille, mais aussi d’autres thérapeutes essaient d’élaborer en commun une compréhension plus fine de la demande, des symptômes présents et de la façon dont ils s’inscrivent dans la dynamique de l’enfant, dans l’économie familiale, apprécier également l’importance de la souffrance.

Ce travail qui est à la base du diagnostic et de l’orientation thérapeutique de la prise en charge est un temps fort de la vie de l’équipe. Pourrons également intervenir, les éléments recueillis (après l’accord des familles) dans le milieu scolaire de l’enfant
Une fois la " prescription " établie, le médecin consultant ou l’un des thérapeutes, recevra la famille pour proposer un soin.
Il conviendra alors de dégager les modalités pratiques de la prise en charge.

Actuellement le CMPP de MASSY reçoit plus de 500 nouvelles demandes par an .

Il suit plus de 800 patients régulièrement.