Laïcité, considérée comme la condition indispensable de légalité de tous les êtres humains :

la Laïcité renvoie la dimension spirituelle dans la sphère privée, laissant indemne la sphère publique de toute intervention du religieux ou de la croyance.

La Laïcité ménage un vivre ensemble de qualité. La Laïcité permet de saccorder sur un principe universel : comment vivre par delà nos différences sans aboutir à un privilège des uns sur les autres ?

Fondement juridique de la Laïcité, la séparation entre le politique et le religieux favorise la cohésion sociale, la concorde entre les peuples et la paix entre les nations. La laïcité est un engagement militant et au sens propre une véritable éthique.

La laïcité ne se réduit pas à la liberté de conscience : fondement philosophique de la laïcité, celle-ci suppose au moins deux conditions indispensables : la justice sociale et la

démocratie.

 

Solidarité, considérée comme un échange désintéressé en réponse à des inégalités, des injustices, des souffrances ce qui implique un état de veille, une écoute aux besoins des autres.

 

Citoyenneté, considérée comme la possibilité pour chaque personne de vivre en collectivité en tant que sujet de droits et de devoirs quel que soit son statut, sa situation, ses difficultés.

 

Trois moyens de mise en œuvre…

 

Éducation
en posant les conditions optimales pour que le sujet construise ses savoirs

 Partenariat
travail en réseau avec les partenaires qui partagent nos valeurs.

Intégration - Accessibilité
dans les dispositifs de droit commun sur le plan scolaire, social, culturel et professionnel.